Histoire de la GLA

te_logoGLA.png

C'est le 24 juin 1717, jour de la Saint Jean, dans un lieu situé dans la cour de l'église Saint Paul de Londres et appelé « Goose &Gridiron », que quatre loges s'unirent pour fonder la Grande Loge d'Anglettere. Cette Grande Loge sera l'embryon de ce qu'est la maçonnerie actuelle et également, l'instance qui reconnaitra la légitimité de toutes les loges qui se créeront dans toute l'europe, les colonies britanniques et après, dans le monde entier. Cette nouvelle maçonnerie n'a pas de but opératif, mais éthique. Devant les anciens maçons du Moyen-Âge, constructeurs de cathédrales en pierre, la Franc- Maçonnerie contemporaine se présentera en tant qu'association défenseuse de la dignité humaine, de la solidarité et de la fraternité avec, comme objectif, le perfectionnement moral et culturel des ses membres par la construction de l'humanité à travers un temple symbolique dédié à la vertu. Les ouvrages sur les anciennes us et coutumes des maçons, appelées « Constitutions d'Anderson » furent rédigées par le pasteur James Anderson, en 1723 et devinrent le point de départ idéologique ainsi que la loi écrite de la nouvelle Franc-Maçonnerie.

 

historiaGLA_decret.jpg

Décret nº 894 de la Grande Loge National Française

Le 23 avril 1994, soit 227 années après la création de la Grande Loge d'Anglettere et après avoir obtenu l'autorisation du Gouvernement Andorran, la première loge andorrane fut consacrée dans ce pays. Elle appartenait, alors, à la Grande Loge Nationale Française. Six mois après, le huit octobre de la même année, La Grande Loge d'Espagne créa en Andorre, une seconde loge. Tout ceci constitue la base sur laquelle se repose la Maçonnerie Régulière Andorrane. Le 19 février 1997, l'assemblée des Grands Maîtres d'Amérique du nord donna comme mission à la GLNF de faire avancer la maçonnerie en Andorre. Ce conseil obtint l'aval de la GLE. Pour cette raison, la Grande Loge du District d'Andorre fut consacrée le 24 mai 1998 en unissant quatre loges andorranes qui avaient été créées dans la plus stricte régularité.

 

historiaGLA_temple.jpg

Temple situé au siège de la GLA

Finalement, le neuf septembre 2000, la Grande Loge d'Andorre fut consacrée en toute solemnité dans la salle de congrès d'Andorra la Vella. Elle est formée de huit loges : La Triada nº1, Sant Joan de les Valls nº2, Carlemany nº3, Vescomte Arnau de Castellbó nº4, Montsalvat nº5, Maçoneria Universal nº6, Minerva nº7 et Els Cavallers d'Envalira nº8. Tous les membres ont choisi Antoni d'Ortadó comme Grand Maître.

 

historiaGLA_consagracio.jpg

Consécration de la GLA, le 09 Septembre 2000

La maçonnerie andorrane débuta à partir de zéro sans aucun antécédent, tradition ou connaissance et, par conséquent, tout était à faire. Comment était-ce possible qu'un pays comme l'Andorre, à la fin du XX ème siècle, ne sache rien sur une institution comme la Franc-Maçonnerie qui a fait avancer l'humanité en la dirigeant, notamment, dans le chemin des droits de l'homme?

L'Andorre, depuis la signature des « Pareatges » en 1278 qui garantissaient son indépendance par l'acceptation de ses institutions et privilèges, vécut sept siècles de paix en tant que pays indépendant, sans prendre part dans les luttes et guerres qui, au fil des temps, firent s'affronter l'Europe. Pour conserver cette situation enviable, les andorrans, connaissant les caractéristiques de leur pays, ont toujours veillé à maintenir l'équilibre de pouvoir entre les deux Coprinces et à maintenir un territoire, qui, de part sa géographie, demeure caché du reste du monde. De cette façon ils conservaient une formule qui permet de se sauver de toutes les guerres et de se protéger des évènements extérieurs.

 

historiaGLA_costaivori.jpg

Visite du Grand Maître de la G.L.N.F et du Grand Maître de la Grande Loge de Côte d'Ivoire

Mais les temps changent et, après beaucoup de débats et de négociations, le peuple andorran approuva la Constitution, par referendum, le 14 mars 1993. Ce fait changea radicalement la philosophie et l'organisation politique du pays. La Constitution donna aux andorrans le droit de s'associer, motif qui a permit le développement et la création de la Franc-Maçonnerie en Andorre.

 

historiaGLA_sala.jpg

Salle des agapes au siège de la GLA

La Grande Loge d'Andorre, depuis sa création, travaille sous les us et coutumes et les « Landmarks » transmis de maîtres à apprentis et décrits dans les « Constitutions d'Anderson » qui dictent les principes immuables de la Franc-Maçonnerie universelle et intemporelle. La GLA est l'unique Grande Loge en territoire andorran ayant la faculté d'accorder la qualité de Franc-Maçon. Elle est reconnue par la Grande Loge Unie d'Angleterre, qui est la Grande Loge mère de toutes les loges mondiales ainsi que de toutes les Grandes Loges de la Maçonnerie Universelle.

 

historiaGLA_patent.jpg

Carte Patente émise par la G.L.A et donné à la R. Loge Sant Joan de les Valls Nº2

En accord avec la Constitution et le Règlement Général de la GLA, tous les membres doivent être libres et de bonnes mœurs, se regrouper fraternellement pour travailler à leur perfectionnement ainsi que dans la pratique des principes humanitaires, en respectant les opinions et croyances de chacun et avec l'interdiction de parler de politique et de religion au sein du groupe.

La principauté d'Andorre porte le numéro 184 à l'ONU, comprend 20.000 andorrans et 45.000 résidents de nationalités différentes. Chaque année, le pays reçoit 10.000.000 de visiteurs venant du monde entier. Au sein de ce berceau multiculturel, la Grande Loge d'Andorre et ses huit loges andorranes qui en dépendent, accueille des hommes libres de différentes nationalités, langues, cultures, religions et convictions politiques. Tous ces hommes convergent vers un désir de perfectionnement et de contribution au progrès de l'humanité.

 

historiaGLA_te.jpg

Tenue Européenne organisée par la GLA le 30 mai 2009


Dernière mise à jour: 31 / mars / 2015