La Franc-maçonnerie Régulière

Introduction

Ce texte est adressé à tous ceux qui désirent une information objective. Il est dédié spécialement aux hommes qui aspirent à devenir Franc-maçon. Tout le monde a le droit de savoir ce qu'est exactement la Franc-maçonnerie traditionnelle, c'est à dire, la Franc-maçonnerie régulière.

Selon les usages, coutumes et traditions essentielles de l'Ordre, scrupuleusement préservés, la Grande Loge d'Andorre est l'unique qui a la faculté, en territoire andorran, de donner la qualité de Franc-maçon aux hommes qui croient en Dieu, le Grand Architecte de l'Univers. Pour ce motif, la Grande Loge d'Andorre est la seule reconnue par la Grande Loge Unie d'Angleterre qui est la Grande Loge mère de toutes les loges régulières mondiales.

 

fregular_glua.jpg

Tenue au siège de la Grande Loge Unie d'Angleterre

Une erreur courante consiste à croire que la Franc-maçonnerie est une "Société Secrète". Elle est tellement peu secrète qu'en Angleterre, la liste de ses membres est donnée à la justice. En Andorre, les statuts et la composition du Conseil d'Administration Civil de l'association de la Grande Loge d'Andorre sont déposés au Registre d'Associations du Très Illustre Gouvernement. Non seulement il n'est pas interdit aux membres de donner à connaître leur qualité de Franc-maçon, mais ils considèrent être un honneur que de faire partie de l'Ordre.

Quel est notre passé? Qu'est ce que la "Régularité" maçonnique? Quels sont nos principes et quels sont nos objectifs? Finalement, comment répondre aux questions souvent formulées? Nous allons y répondre dans les lignes suivantes.

 

fregular_gravat.jpg

Gravure représentant une loge opérative à coté d'une Cathédrale gothique en construction

Panorama Historique

Nous savons qu'au Moyen Âge, les métiers étaient regroupés en corporations, chacune comportant une hiérarchie constituée d'apprentis, compagnons, coiffés par les maîtres. Une des corporation les plus importante était, sans aucun doute, celle des constructeurs ou maçons, qui ont construit les cathédrales. D'une de ces corporations nous sont parvenus les trois grades maçonniques actuels, devenus symboliques, ainsi que nos outils symboliques issus de l'art de la construction: Le compas, l'équerre, le maillet, le ciseau, l'escarpe, la truelle, le tablier, etc.…. Ainsi que le mot "loge". Un des documents maçonniques les plus importants est le poème Regius (XIV ème siècle).

Pour les anciens maçons, leur art était lié mystiquement à la construction du Temple de Jérusalem et au Roi Salomon. De là nous vient le terme d' Art Royal pour désigner la Franc-maçonnerie. Quand l'art gothique est entré dans sa phase de déclin, la vénérable corporation s'est maintenue, surtout en Ecosse et en Angleterre. En 1717, quatre loges londoniennes ont fusionnées pour donner naissance à la première Grande Loge, à laquelle, en 1723, le pasteur James Anderson y a écrit les fameuses constitutions, livre basique de la Maçonnerie spéculative moderne. Comment la Maçonnerie opérative médiévale est-elle passé à la Maçonnerie spéculative?

Grâce à l'institution dite de "l'Acceptation", spécialement pratiquée au XVII ème siècle. Il s'agissait d'une distinction qui conférait le titre de maçon aux membres étrangers qui étaient en relation avec l'art de la construction, aux étudiants distingués ou aux mécènes. L'importance était telle, qu'ils sont devenus une majorité écrasante. L'évolution a été terminée. La construction en pierre a été substituée par l'idéal d'une construction allégorique. Le travail sur la pierre pour la rendre cubique a pris une haute signification spirituelle ou morale et cela est l'état actuel des choses, l'objectif de l'ordre.

 

fregular_llibre.jpg

Livre de Constitutions de la Franc-maçonnerie

Au XVIII ème siècle, la maçonnerie s'est étendue des îles britanniques vers, premièrement, le continent et ensuite vers le reste du monde. Mais, comme toute institution humaine, elle a souffert quelques déviations, spécialement en France. Certaines déviations s'inspiraient de l'occultisme, d'autres de la politique en suivant un procédé éloigné de l'idée originale. Les résultantes de ces déviations sont qualifiées d'irrégulières.

Nous ne voulons pas analyser les motifs qui les ont porté à l'irrégularité. Simplement, nous voulons montrer objectivement que, lorsque ce pas a été franchi, le caractère maçonnique a été perdu ou bien n'avait-il jamais été présent!

Le 23 avril 1994, une fois toutes les autorisations du très Illustre Gouvernement obtenues, la première loge maçonnique a été crée en Andorre, dépendant de la Grande Loge Nationale Française (G.L.N.F) et six mois plus tard, le 8 octobre de la même année, la deuxième loge a été créée. Ceci est la base sur laquelle se repose la Franc-maçonnerie Andorrane.

Ce n'est qu'à partir du 25 avril 1998 que la Grande Loge Nationale Française, qui est chargée de mission par l'Assemblée des Grands Maîtres d'Amérique du Nord, fait avancer la Maçonnerie Andorrane avec l'opinion favorable de la Grande Loge d'Espagne, créant ainsi la Grande Loge du district d'Andorre. Ce pas est nécessaire pour poursuivre le chemin vers l'indépendance. Finalement, le 9 septembre 2000, dans la Salle de Congrès d'Andorra la Vella, a été créée la Grande Loge d'Andorre, reconnue par la Grande Loge Unie d'Angleterre. Cinq loges la forment alors: La Triada Nº 1, Sant Joan de les Valls Nº 2, Carlemany Nº 3, Vescomte Arnau de Castellbó Nº 4 et Monsalvat Nº 5.

Grâce à cet événement, la principauté d'Andorre dispose d'une Grande Loge Régulière dans son territoire. La Grande Loge d'Andorre est la seule reconnue et considérée authentique par toutes les Grandes Loges régulières mondiales qui totalisent plus de six millions de membres.

 

fregular_seu.jpg

Siège, à Londres de la Grande Loge Unie d'Angleterre

Qu'est ce que la Régularité?

Il s'agit de reconnaissance et de la situation internationale qui en dérive. Cela veut dire qu'en Andorre, La Grande Loge d'Andorre représente à elle seule la maçonnerie régulière. La régularité implique certains critères internes d'identification. Quels sont-ils ? Formuler cette question est essentielle dans le cadre de notre institution. Pour parler "clair et Catalan" comme nous disons chez nous, qu'est ce que la maçonnerie ? Notre rituel le dit avec des paroles simples, éloignées de quelconque système philosophique nébuleux: La Franc-maçonnerie est un système particulier de morale, enseigné par la voie allégorique et par l'intermédiaire de symboles.

Cette vérité, pour être bien examinée, doit être divisée en deux parties:

I - Système Particulier de Morale

La base de cette méthode, c'est à dire ce qui la rend particulière, n'est rien d'autre que l'exaltation du travail. Cela s'explique par nos origines. Comme nous étions constructeurs, nous avons transposé l'usage de nos outils en conservant leur valeur: Les règles de la morale naturelle, ainsi que les règles particulières de l'homme conscient, responsable, engagé et respectueux de la société dans laquelle il vit.

II - Allégories et Symboles

Tout enseignement peut être entrepris de deux façons différentes: Par la méthode, ou bien par l'image. Sans sous-estimer les valeurs de la première, la maçonnerie utilise la seconde. L'image n'a jamais été la seule à être utilisée. Il suffit, pour cela, de se référer aux comtes, aux proverbes. Ainsi qu'aux paroles évangéliques.

Cette méthode ne plait pas toujours à certaines personnes intelligentes, même les plus brillantes. Pour cette raison, tout le monde ne peut pas être initié. L'initiation suppose une sélection, une qualification et une vocation.

Défini ainsi, l'idéal du travail postule une technique. C'est l'Art. La Franc-maçonnerie est, donc, essentiellement une méthode de perfectionnement humain. Ici, ressort l'image "Transformer la pierre brute en cubique". Mais une pierre isolée, pour belle qu'elle soit, sera un rien architectural. La finalité est qu'elle s'adapte à d'autres pierres, dans le but d'ériger un Temple symbolique, dans l'ordre, l'équilibre et la beauté. Le perfectionnement individuel porte vers l'idéal d'un ordre social. Arrivé à ce point, il faut aller encore plus loin. Il est évident que l'univers est une construction. Comme tout édifice, il doit avoir un constructeur. Ainsi, l'esprit apporte logiquement un Grand Architecte de l'Univers.

 

fregular_vitralls.jpg

Vitraux symboliques au siège de la Grande Loge Unie d'Angleterre

La maçonnerie ne permet pas d'aller plus loin, car elle n'est pas une religion. Loin de contredire les religions, elle les respecte sans vouloir les substituer. La maçonnerie est compatible avec toutes les religions. Elle est seulement incompatible avec l'athéisme. Ici, une précision s'impose sur la conception qui, depuis des temps immémoriaux, a été la sienne, celle du Grand Architecte de l'Univers. Il s'agit d'un principe personnel et Créateur et cela sans équivoque ni échappatoire panthéiste ou immanentiste. En termes clairs précis et concrets, la maçonnerie est déiste.

 

fregular_escenari.jpg

Scène de l'opéra "La Flûte Enchantée" de W. A. Mozart

Une autre erreur est de croire que la maçonnerie est une super religion qui regroupe toutes les autres et qu'elle en est une synthèse. Comment peut-on dire de telles choses ! La maçonnerie n'est détentrice d'aucune Révélation et elle ne prétend pas assurer la Rédemption ou la Salvation. L'Ordre maçonnique ne se mélange pas dans la juridiction des religions. Elle est compatible avec toutes. Elle ne se superpose à aucun credo. La maçonnerie offre une spiritualité, d'une certaine mesure latérale et qu'elle est la première à donner comme facultative. Personne n'est obligé de s'inscrire à son idéal. Elle s'adresse à une élite.

Les Principes de la GLA

Sans une organisation, l'idéal maçonnique n'a pas de racines. Il faut donc lui donner un corps. La loge est un rassemblement de Franc-maçon. Chaque loge a un nom et un numéro d'ordre. La loge est la cellule de base et elle est présidée par un Vénérable Maître, assisté de deux Surveillants et de divers Officiers (Secrétaire, Trésorier, ...).

 

fregular_washington.jpg

Le premier président des États-Unis, Georges Washington

L'ensemble des loges constitue une Obédience. Cet ensemble n'est pas une fédération, parceque les loges existent grâce à la Grande Loge qui les forme et leur donne une "Carte" qui confirme leur existence et leur régularité. Ce n'est pas le contraire, comme parfois on l'entend. Au sommet d'une Obédience se trouve le Grand Maître assisté de Grands Officiers. L'Ordre Maçonnique ne peut être représenté dans un état que par une seule Obédience, comme nous le rappellerons plus tard. En Andorre, la seule et unique Obédience est la Grande Loge d'Andorre.

 

fregular_glua_interior.jpg

Intérieur du siège de la Grande Loge Unie d'Angleterre

Les principes de base de la Grande Loge d'Andorre ont été formulés dans une règle en douze points, que tout le monde à le droit de connaître et à plus forte raison, ceux qui aspirent à devenir Franc-maçon.

La voici dans son intégralité:

De l'ordre maçonnique

  • 1. La Franc-maçonnerie est une fraternité initiatique qui a pour fondement traditionnel la foi en Dieu, Grand Architecte de l'Univers.
  • 2. La Franc-maçonnerie se réfère aux "Anciens Devoirs" et aux fondements de la fraternité, notamment quant à l'absolu respect des traditions spécifiques de l'Ordre, essentiel, à la régularité de sa juridiction. Les Anciens Devoirs sont ceux de la Franc-maçonnerie médiévale. Ces fondements constituent les règles explicites et impératives, qui font que l'Ordre est l'Ordre et non une entité associative commune.
  • 3. La Franc-maçonnerie est un Ordre auquel ne peuvent appartenir que les hommes libres et respectables qui s'engagent à mettre en pratique un idéal de paix, d'amour et de fraternité.
  • 4. La Franc-maçonnerie vise par le perfectionnement de ses membres, à celui de l'humanité toute entière.
  • 5. La Franc-maçonnerie impose à tous ses membres la pratique exacte scrupuleuse des rituels et du symbolisme, moyens d'accès à la connaissance par les voies spirituelles et initiatiques, qui lui sont propres.
  • 6. La Franc-maçonnerie impose à tous ses membres le respect des opinions et croyances de quiconque. Elle leur, interdit en son sein toute discussion ou controverse politique ou religieuse. Elle est ainsi un centre permanent d'union fraternelle où règne une compréhension tolérante et une fructueuse harmonie entre des hommes qui sans elle, seraient restés étrangers les uns aux autres.

Des franc-maçones

  • 7. Les Francs-Maçons prennent leurs obligations sur un Volume de la Sainte loi afin de donner au serment prêté sur elle, le caractère solennel ' et sacré indispensable à sa pérennité.
  • 8. Les Francs-Maçons s'assemblent dans des Loges, pour y travailler selon le rite, avec zèle et assiduité et conformément aux principes et règles prescrits par la Constitution et les règlements Généraux de l'Obédience.
  • 9. Les Francs-Maçons ne doivent admettre dans leurs Loges, que des hommes majeurs de réputation parfaite, gens d'honneurs, loyaux et discrets, dignes en tous points d'être leurs frères et aptes à reconnaître les bornes du domaine de l'homme et l'infinie puissance de l'éternel.
  • 10. Les Francs-Maçons cultivent dans leurs Loges, l'amour de la patrie, la soumission aux lois et le respect des autorités constituées. Ils considèrent le travail comme le Devoir primordial de l'être humain et l'honorent sous toutes ses formes.
  • 11. Les Francs-Maçons contribuent, par l'exemple actif de leur comportement sage et digne, au rayonnement de l'Ordre dans le respect du secret maçonnique.
  • 12. Les Francs-Maçons se doivent mutuellement, dans l'honneur, aide et protection fraternelle, même au péril de leur vie. Ils pratiquent l'art de conserver en toute circonstance le calme et l'équilibre indispensable à une parfaite maîtrise de soi.

 

fregular_declaracio.jpg

Déclaration des droits de l'Homme rédigée sous les termes de "Liberté, Égalité, Fraternité"

Réponses aux questions diverses que les gens se posent souvent

Comment devient-on Franc-maçon?

Pour entrer dans l'Ordre Maçonnique, il faut faire sa demande par écrit, être présenté par deux parrains ou avaliseur et avoir 21 ans accomplis. Ensuite une enquête est réalisée. La décision de la loge sollicitée est sans appel. Voici donc les exigences de forme. Il y a deux conditions de fond : Être né « libre » et avoir bonne réputation. La première n'a plus de sens dans le monde moderne, mais elle garde le sens symbolique. La seconde est d'ordre moral et émane de la conscience personnelle et du comportement humain et social.

Qu'est ce qu'une initiation?

C'est la cérémonie de réception. Dans le langage courant, le mot initiation a pris un sens différent à celui de l'étymologie. Initier, en termes ordinaires, veut dire mettre au courant. Cette déviation a amené la croyance équivoque selon laquelle, le nouveau venu serait affranchi d'un secret magique et transcendantal.

Dans le sens où nous l'entendons, l'initiation vient du mot latin « initium » qui veut dire commencement. Initier un homme, c'est en quelque sorte activer son mécanisme initial, point de départ d'un travail antérieur.

La cérémonie consiste en un ensemble de rituels, avec un signification symbolique, malgré qu'elle soit expliquée verbalement. Son archaïsme marque l'ancienneté de notre institution. Si nous modernisions ces rites, cela équivaudrait à jeter nos titres de noblesse. Ce point marque la différence qui sépare la maçonnerie régulière de celle qui déserte la tradition. La progression dans l'Ordre a conservé le nom opératif "d'augmentation de salaire".

 

fregular_mozart.jpg

Cadre représentant la loge de W. A. Mozart à Viennes

Comment arrêter d'être Franc-maçon?

Contrairement à une idée fausse qui circule fortement, un Franc-maçon est libre de démissionner. Les motifs ne lui sont pas demandés. Il peut abandonner la Franc-maçonnerie lorsqu'il le désire. Il peut également partir suite à une sanction administrative ou bien être exclu. L'exclusion peut être provoquée par une attitude indigne dans sa vie privée ou pour une raison purement maçonnique.

Qu'est ce que le secret maçonnique?

Sans aucun doute, il s'agit de la question la plus posée. Ce qui est convenu d'appeler « Secret Maçonnique » n'a rien à voir avec l'existence de l'ordre ni sur l'appartenance d'un homme à l'Ordre. En revanche, l'appartenance maçonnique ne doit jamais être révélée par un autre, sans son autorisation. Nos cérémonies restent secrètes.

Avant de se « compromettre », le candidat est assuré que le jurement du secret qui lui est demandé n'est en aucun cas incompatible avec ses devoirs civiques, moraux ou religieux. Cela veut dire que les loges ne sont pas des lieux de conspiration, ni des sociétés ayant des pratiques immorales, ni des lieux où s'enseignent des pratiques hérétiques et sulfureuses!

Les faux initiés, d'une autre part, s'en vont généralement d'eux-mêmes, prouvant ainsi que l'institution est moralement saine. Cela prouve aussi qu'ils n'avaient pas leur place.

Pourquoi les dictatures interdisent-elles la Franc-maçonnerie?

Pour une raison facile à comprendre. Toute idéologie obligataire est incompatible avec toute forme de pensée qui n'est pas la sienne.

 

fregular_iniciacio.jpg

Tenue d'Initiation de Friederich Von Bayreuth, présidée par le roi de Prusse, Friederich II, en 1740

Quelle est la position de l'église Catholique envers la Franc-Maçonnerie?

L'église Catholique a fixé en 1913, l'article 2.335 du code du droit canonique, interdisant à ses fidèles d'adhérer à la « secte maçonnique » ou à d'autres associations qui conspirent contre l'église ou les pouvoirs civils légitimes. La nouvelle édition du même code, ne stipule plus dans l'article 1.974 (qui remplace l'article 2.335) le mot "maçonnique".

Vu la nouvelle situation, l'application des lois de l'église Catholique incombent à la Grande Loge d'Andorre, en marge des Obédiences Maçonniques "irrégulières":

Dans tous les cas, sous peine d'exclusion, la Grande Loge d'Andorre défend à tous ses membres de maintenir des relations avec les Obédiences irrégulières.

La Grande Loge d'Andorre a un immense respect envers l'église Catholique et défend tout ce qui pourrait représenter un complot contre elle ou contre les pouvoirs civils légitimes. La Grande Loge d'Andorre considère que les articles 1.974 et 2.335 ne la concernent pas.

Cette vérité de sens commun a été magistralement démontrée, de la part catholique, à travers la conférence des Episcopats allemands et après par les américains ainsi que par un esprit aussi éminent que celui de R.P. Michel Riquet, S.J.., dans une série d'écrits classés d'imprimatur et la hiérarchie catholique n'a jamais désavouée.

Cette acceptation implicite n'est autre qu'une reconnaissance de facto. Cela montre qu'ils ont beaucoup de pratiquants catholiques qui fraternisent dans notre Obédience avec des maçons d'autres confessions.

Est-il vrai que beaucoup de candidats à la Franc-maçonnerie sont motivés par des intérêts professionnels et profitent de l'Ordre?

Du moment que toute association est dévoilée, elle est susceptible d'avoir en son sein, des "moutons noirs". À la Grande Loge d'Andorre, tout nouveau venu se doit de jurer qu'il ne vient avec aucune intention de la sorte.


Dernière mise à jour: 31 / mars / 2015